Morgane   M.
  

Une Artiste "Originelle"

Livre d'Or

Ce qu'il y a d'assez extraordinaire, c'est que Morgane ose ce que peu de chanteuses se permettent, et c'est pourtant si bon!!! Elle voyage dans les sons, vit chaque respiration, suspend sa voix comme une équilibriste à l'écoute du moment juste, elle est à fleur de peau mais aussi dans sa peau, sa chair, son corps se meut pour laisser sortir ses voix multiples et faire danser ses mains sur le piano ! Sa voix est parfois d'une pureté telle que c'est comme si l'on partait visiter les plus hauts sommets du monde ! L'instant d'après elle nous plonge avec sensualité dans nos propres abysses. Nous, spectateurs, sommes accrochés à son souffle, nous vivons tout cela avec elle, et sans s'en rendre compte nous voilà le temps d'un concert plongés au cœur de nous même. Il me semble que le public se reconnaît dans ses chansons car elle aborde le vrai, le corps, l'esprit, l'enfance, le couple, l'errance, la quête, l'accouchement... C'est un spectacle qui continue d'agir et de résonner bien longtemps après le concert, est ce grâce aux paroles ou à tous ces sons qui nous ont traversés ? Ou bien est ce sa présence à elle, si lumineuse et rayonnante, qui nous a nourri? A chaque spectateur sa réponse mais je pense qu'il y a un peu de tout cela et bien d'autres choses qui nous dépassent... Nous sommes vraiment heureux et honorés que la première de ce spectacle ait eu lieu au Théâtre de pierres, ce fut une première inoubliable accueillie par une standing ovation!!!



Eglantine Jouve, co-directrice du Théâtre de Pierres

Morgane M nous fait chevaucher des siècles de fécondité. À nos côtés, attisant son piano tel les flancs d’un monstre marin, elle nous emmène avec fluidité de la salle de bain de son enfance à la naissance de son premier fils, puis d’île en île, de la Bretagne à l’Irlande, du 8ème au XIIème siècle… Elle parle d’elle et de tant d’autres…

On s’enrôle avec elle dans les hordes de pirates au côté de son ancêtre, le capitaine Moultson, et l’on rejoint le front de personnages courageux, arborant l’étendard de leur créativité… le barde Rossignol des Grèves, lynché de n’avoir pas renoncé à son dialecte, la mystique Marguerite Porette, brûlée de n’avoir pas renié son savoir… Morgane les chante, à pleine voix…



                                                                     Carole Bourgeois

Submit a Testimonial

Thank you for contacting us. We will get back to you as soon as possible
Une erreur est survenue.
Cliquez ici pour réessayer.